Du parfum pour s’endormir

Faite votre propre parfum

Du parfum pour s’endormir

16 mai 2017 Uncategorized 0
parfum

Sensorwake, c’est une start-up lancée par un jeune Nantais, Guillaume Rolland, en mai 2015. À l’origine, il a bricolé dans son garage un réveil qui vous tire du lit à l’odeur et non par le son. Son idée a fait fureur. Son réveil est commercialisé depuis septembre. « Nous en avons déjà vendu 15 000 unités », souligne le jeune homme de 20 ans. Dans des enseignes comme Darty, Boulanger, Nature et Découvertes, aux Galeries Lafayette. L’objectif est d’accélérer la commercialisation notamment à l’étranger : en Angleterre, en Suisse dans le Benelux. De la lavande En parallèle, Sensorwake, qui a embauché 13 salariés, en deux ans, se prépare à lancer sur le marché, à l’automne, un deuxième produit olfactif. Sa marque de fabrique. Il a été baptisé Oria. C’est un diffuseur de parfum qui doit vous aider à vous endormir et à améliorer la qualité de votre sommeil. Le parfum, composé d’éléments naturels (des plantes apaisantes et relaxantes comme la lavande), est diffusé en créant un flux d’air. Dans le respect des normes de qualité de l’air. Le principe est simple : il suffit d’introduire une petite capsule et d’allumer l’appareil. L’innovation a reçu une récompense au CES de Las Vegas (Consumer electronics show), le plus important salon de high-tech mondiale. Pour mettre au point cet objet connecté, Sensorwake s’est appuyé sur le savoir-faire de Givaudan, leader mondial de la création de parfums et d’arômes. Ce dernier a déposé deux brevets après avoir effectué des études dans son centre d’excellence scientifique et technologique à Ashford, en Angleterre. « Les bienfaits d’Oria sur le sommeil sont prouvés via notamment des encéphalogrammes. Aujourd’hui, nous recrutons 100 ambassadeurs à qui nous allons donner gratuitement, dès cet été, Oria. 4 000 personnes ont déjà fait acte de candidature. Les inscriptions se poursuivent sur notre site. La sélection se fera par tirage au sort. » À la fois pour muscler la commercialisation de son réveil et accélérer celle d’Oria, Sensorwake vient de lever 1,6 million d’euros. Et Givaudan est un des investisseurs aux côtés de du fonds d’investissement Fa Dièse, du fonds Pays de la Loire Participations géré par Siparex et de BNP-Paribas Développement.